Berger d’abeilles en transhumance pour la miellée d’Acacia

Concentration d'Acacia

Concentration florale d’Acacia
Lorsqu’une concentration florale déterminée apparaît comme ci-dessus par exemple avec l’Acacia qui fleurit, selon le calendrier des saisons – de mi-avril à début mai –
Jean-Claude Salles perpétue un art de tradition en transhumant ses ruches sur différents emplacements sélectionnés.

Préparation du terrain pour les transhumances d'Acacia

La préparation d’un emplacement 
Pour accueillir ces nouvelles colonies de butineuses qui vont devoir travailler pour récolter un miel spécifique monofloral, la nature doit revêtir ses plus beaux atours et il convient de préparer les emplacements devenus sauvages d’une année sur l’autre, les ronces, les fougères, et petits arbustes ayant repris leurs droits.

Surélévation des ruches

Déchargement des ruches
Une fois les emplacements prêts, les ruches sont transportées très matinalement à l’aube du petit jour par convoi d’une cinquantaine de colonies. Elles vont ensuite être déposées au cœur des sites propices en prenant soin de les surélever pour éviter les excès d’humidité de la rosée du matin ou de la pluie et les protéger de certains prédateurs.

La pose des ruches       La fleur d'Acacia

Cette apiculture dite « pastorale » est le fruit du travail de l’homme en harmonie avec les rythmes de la nature et ses richesses. Les abeilles pourront profiter pleinement de l’attractivité des fleurs nectarifères qui embaument et l’apiculteur a le sentiment du devoir accompli en profitant du chant des oiseaux, de la douce luminosité du matin et des premiers bourdonnements des abeilles qui le remercient pour ces nouvelles fleurs à explorer.

Vue sur les ruches et les fleurs d'Acacia

Rucher en pleine miellée d’Acacia 
Il est important de souligner que la floraison du robinier ou acacia – variable d’une saison à l’autre – est relativement rapide : environ deux semaines en moyenne et reste très aléatoire car la fleur délicate ne résiste pas au vent et à la pluie.

La récolte de ce miel étant donc très fortement tributaire des conditions climatiques, Jean-Claude SALLES – apiculteur professionnel aguerri de 38 ans d’expérience – fait donc le choix de déposer ses ruches sur plusieurs secteurs au Pays-Basque et dans le Béarn pour minimiser les risques, sur un secteur donné, en cas de mauvais temps.

acacia

 

Retrouvez la fiche produit du miel d’Acacia sur notre site internet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>